Le monastère de Nat Taung

À travers ce guide de voyage, découvrez les informations pratiques et utiles du monastère de Nat Taung.

Le Monastère de Nat Taung se situe dans un petit village nommé Taung Be, entre Nyaung Oo et Old Bagan. Hors des sentiers battus, il s’agit d’un des rares monastères de la région de Bagan et du seul en bois sculpté. En effet le monastère de Nat Taung est construit tout en teck. Les bas et hauts reliefs sont entièrement sculptés, de telle manière que l’on dirait parfois de la dentelle. Il est possible de grimper sur le balcon pour observer de plus près ces sculptures. Néanmoins attention aux clous sur le plancher !

Monastère de Nat Taung, statue en bois

De massifs piliers en teck maintiennent le tout et une couche d’huile de vidange ou de pétrole est appliquée pour le protéger des intempéries. La partie la plus ancienne du monastère date du 13e siècle. A l’intérieur, outre les imposants piliers, on peut apercevoir plusieurs statues, toutes en bois. Quelques coffres couverts de laques et de feuilles d’or peuvent également être observés. Contrairement aux temples et stupas qui sont plutôt des lieux de culte, les monastères sont des lieux de résidences pour les moines. Ici aussi des moines vivent et étudient depuis des générations.

Il est possible de se rendre au monastère en carriole à cheval, la balade vous emmenant également aux alentours du fleuve Irrawaddy et du petit village de Myinkaba, afin d’observer la vie locale et quelques ateliers et boutiques de laque.

Le marché de Nyaung Oo

Après le passage par le Monastère de Nat Taung, ne manquez pas de vous arrêter au marché très vivant de Nyaung Oo, petit village rural. On y trouve de charmantes marionnettes artisanales ; l’élégance, la patience, la sincère gentillesse des commerçants birmans vous surprendra. Non loin, se trouvent les temples de Nanpaya et de Gubyaukgy (XIIème siècle). De monastère en temple, de village en pagode, une visite s’impose à celle de Shwezigon, située à Nyaung U. Plus loin, le temple de l’Ananda, un des plus beaux du centre de la Birmanie, édifié par le roi Kyanzittha en 1091, vous étonnera par ses caractéristiques architecturales d’inspiration indienne et ses 4 bouddhas tournés vers les 4 points cardinaux.

Nos articles annexes :
Inwa, la capitale royale entre le 14° et 18° siècle
L’ancienne capitale royale Mandaley
Le bouddhisme en Birmanie
Rangoon, l’ancienne capitale Birmane
Bagan, la vallée des 2000 temples