La gastronomie Birmane

La Birmanie fait partie de ces pays qui exaltent nos cinq sens. Profitez de votre voyage et découvrez notre guide de voyage pour vivre une expérience gustative inédite. La gastronomie birmane est le fruit d’un véritable art culinaire, qui a façonné la légende du Myanmar. Pour découvrir la gastronomie birmane commencer votre découverte culinaire par le Mohinga, consommé traditionnellement lors du petit-déjeuner, est généralement reconnu comme le plat national birman. Il s’agit d’une soupe de poisson accompagnée de nouilles de riz que l’on peut trouver à tous les coins de rue.

Gastronomie birmane et Mohinga

gastronomie birmane, Mohinga birmanie

Une cuisine au carrefour de multiples influences. Pour le petit-déjeuner il est également possible de consommer des nouilles au poulet et au lait de coco – ohn-no khao swè en birman.

Le ohn-no khao swè

gastronomie birmane, Ohn no khao swe

Le Kyay Oh

Le Kyay Oh est également un plat très populaire de la cuisine Birmane : il s’agit d’une soupe de nouilles agrémentée de boulettes de viandes, généralement du porc, parfois du poulet ou du poisson.

gastronomie birmane, Kyay oh

L’Etat Shan, dans l’Est du pays, à la frontière avec la Chine, la Thaïlande et le Laos, est connu pour ses différents types de nouilles qui sont consommées partout dans le pays. Les ‘nouilles Shan’ sont préparées avec des cacahuètes, des oignons, du sésame et peuvent être dégustées avec ou sans soupe.

Le lahpet thoke

La Birmanie est aussi un des rares pays où le thé n’est pas seulement bu mais également mangé. La salade de feuilles de thé – lahpet thoke en birman – est un plat populaire souvent servi lorsque les birmans reçoivent des invités. Elle se compose de feuilles de thé, de cacahuètes, de graines de sésame et parfois de tomates et de crevettes séchées. A la fin d’un bon repas vous pourrez aussi commander une tasse de thé birman, préparé avec du lait et du sucre.

gastronomie birmane, lahpet thoke

Il est également possible de manger toutes sortes de currys, souvent très huileux. Il est à noter que de nombreux birmans bouddhistes ne mangent pas de viande de bœuf : ce dernier est en effet utile dans l’agriculture birmane et respecté pour cela.

gastronomie birmane, curry myanmar

Cet article vous a donné envie de découvrir la culture et la gastronomie Birmane ? Nous vous proposons des voyages en Birmanie autour de ce thème.

Nos articles annexes :
Les jardins flottants de Kela
Le rocher d’or et la pagode de Kyaiktiyo
La plage de Ngapali et les villages voisins
Le lac Inle, ces maisons sur pilotis et ces jardins flottants